Enfin, un moment très agréable et relaxant...

La mise en couleur! Munissez-vous de pinceaux "aquarelle" en "petit gris", formant une belle pointe, un par couleur; ou de baguettes à brochettes et de coton (faites vous-même des "coton-tige" de différentes grosseurs et même très gros pour les fonds). Vos couleurs sont prêtes, pures ou diluées. La soie bien tendue sur un cadre. Commencez par peindre les motifs clairs, les foncés en dernier et le fond toujours à la fin...Prenez suffisamment de couleur avec le pinceau et posez-le sur la soie à 2 ou 3 millimètres de votre trait de gutta. La couleur "fuse" et là c'est magique, elle s'arrête toute seule lorsqu'elle rencontre le trait de gutta! C'est aussi le moment de vérité... votre gutta est-elle bien passée?

Trop fine ou trop superficielle: ça fuse!

Le trait mal fermé: ça sort du motif!

 

IMPORTANT: Vérifier  bien les traits de gutta avant de commencer à peindre, gardez toujours la pipette près de vous pour reprendre éventuellement un trait trop fin ou mal fermé lors du travail. Ne cherchez pas à faire un trait absolument fin... vous prenez des risques... Mieux vaut un trait un peu plus large, net et régulier qu'un trait fin, irrégulier et qui laisse passer la couleur; trop de "reprises" de gutta feront un travail imparfait.

 

IMPORTANT: Remplissez le motif à peindre le plus vite possible! Les peintures pour la soie sèchent très vite et hélas des auréoles apparaissent plus sombres à chaque reprise avec le pinceau. Donc bien mouiller la soie et toujours reprendre légèrement en arrière, avancez méthodiquement, ne vous dispersez pas! ... 

Bonne détente!

IMG_1811